copyright : Bruno Ripoch

Bucarest, 1998

Gare du Nord, 1997


 

copyright : Ettore Malanca

     

Le Centre de Jour

copyright : Joe Voets

 
     



clic!!


Valérie

Un entrainement de la
Troupe Parada

Centre Culturel
Saint Michel en
Résidence artistique
à Bucarest, Aout 2004

clic!!

 

clic!!

Mulhouse Juillet 2004, Ateliers et Spectacles

copyright : Francis Kaufman

 

clic!!

   

clic!!

copyright : Philippe Crochard


Mostar, 2002

Un clown au Népalclic!!

 

 

 

Feropi Bebop présente :

   

 

Le Monde : Les enfants du Trafic - Catherine Simon - 04/05/2005

   

clic!!

Miloud, le clown français, sourit aux gamins de Bucarest

Article paru dans l'édition du 25.11.97
 
clic!!

 


Pour visiter l'ancien site de Parada, cliquez sur l'image

 
 
   

 

 

Le cirque solidaire de Parada - Sud Ouest 24/04/2007
Article : Eric Chauveau

Une résidence de création printanière de rue est toujours un joli signe d'ouverture sur le monde. Ainsi, après la venue, en 2005, de la troupe brésilienne Moleque de rua et, l'année suivante, des Voukoum, formation guadeloupéenne, le quartier de Mireuil accueille pour cette semaine de fin avril la Fundatia Parada, en provenance de Roumanie.
Hier, sur le coup de midi, alors que les esprits de beaucoup de citoyens se perdaient plus ou moins en conjectures sur l'issue du second tour de la présidentielle, les neuf jeunes artistes de Parada, tout dévoués au cirque, apportaient un souffle de bonne humeur et un sacré vent de folie au pied des châteaux d'eau. Un petit public appréciait cette mise en bouche artistique.


Droits des enfants. Fundatia Parada, rime surtout avec tolérance et solidarité puisque l'association, conduite par Miloud Oukili, un Français d'origine algérienne, s'est créée, il y a quinze ans, pour l'insertion des enfants des rues de Bucarest. Le slogan de l'organisation non gouvernementale qui tient à son indépendance, explicite son combat : « Un nez rouge contre l'indifférence ». Cet engagement, récompensé par différents prix (1), a donc séduit, via l'entremise de l'association des Gamins de l'art-rue, le réseau d'agglomération régional AIRE 198.Depuis 2001, avec différents partenaires, dont la Région, sont ainsi mises en place des opérations visant à permettre à des jeunes des quartiers populaires de découvrir de nouvelles pratiques artistiques. Le principe étant que la formation invitée passe d'un département à l'autre du Poitou-Charentes et organise des spectacles et ateliers avant de rallier le festival Musiques Métisses d'Angoulême.


Programme copieux. À La Rochelle, le programme, concocté avec la Ville et différentes structures et associations locales -les Anges Rebelles faisant figure de chef d'orchestre- est copieux (lire ci-dessous).
Placé sous le signe de la libre participation et de la bonne volonté, il concerne petits et grands, tous quartiers confondus. Les contacts établis au fil des jongleries, acrobaties et clowneries, accompagnées des mélodies de l'orchestre tzigane Nadara gypsy band, visent tout simplement à donner une plus grande place à l'humain, une place plus digne à celles et ceux qui sont trop souvent des laissés pour compte.
(1) La dernière en date, le 20 avril dernier, est le Prix d'Honneur de l'Université de Bologne (Italie) en Sciences de la pédagogie

 

 
 

Dauphin é Libéré des 12 et 18 Juillet 2006

 

 
   

Le Monde 2 - Janvier 2006